Quel service en ligne choisir pour dissoudre et liquider sa société ?

De nombreuses plateformes juridiques en ligne proposent de fermer des entreprises sur Internet. Si vous avez recours à ce type de solution, vous devez analyser les offres des différents prestataires. Puis vous avez tout intérêt à les comparer. Il vous suffira ensuite d’en choisir une, de vous y inscrire et de lui communiquer les informations nécessaires.

Entreprises-et-droit vous dévoile une liste de cinq critères qui vous permettront de comparer les services en ligne de fermeture d’entreprise afin de faire le bon choix :

choisir service en ligne pour fermer entreprise

Les caractéristiques de l’offre du service de fermeture d’entreprise

Avant d’effectuer des comparaisons, il est important de s’assurer que l’on part des mêmes bases. Autrement dit, on ne peut comparer que ce qui est comparable. Vous devez prendre prendre connaissance du contenu des différentes offres proposées par les services en ligne de fermeture d’entreprise.

En général, les plateformes juridiques proposent différentes gammes de services (d’offres, et donc de prix…) :

  • Une offre gratuite (assez rare en pratique),
  • Une offre de base dite « standard »,
  • Et une offre haut de gamme dite « premium ».

Les offres de base sont, la plupart du temps, automatisée de façon à ce qu’elles ne nécessitent pas d’interventions trop importantes de juristes/avocats. Les offres premium proposent, quant à elles, des conseils ainsi qu’un accompagnement plus personnalisés.

Les tarifs du service en ligne de fermeture d’entreprise

Chaque offre a son propre tarif. Bien évidemment, les offres premium coûtent plus cher que les offres classiques. Ceci dit, l’augmentation de prix est largement justifiée puisque ce type de prestations nécessite l’intervention d’un professionnel. Or, ce dernier doit être correctement rémunéré pour son travail.

Fermer son entreprise à bas prix peut alors être synonyme de « faire plus soi-même ». Les solutions low-cost font généralement travailler plus l’entrepreneur. Par ailleurs, elles génèrent automatiquement les documents juridiques (procès-verbaux par exemple). A l’inverse, les packs premium peuvent alléger les travaux à la charge de l’entreprise, au détriment du professionnel.

Le titre professionnel détenu par l’intervenant

Vous devez également être attentif au niveau de qualification de la personne qui va traiter votre dossier, c’est-à-dire son titre professionnel (et donc indirectement le diplôme qu’il détient). Ce dernier doit être apprécié au regard du prix proposé. Il faut logiquement avoir à l’esprit qu’une dissolution-liquidation de société payée 150 euros hors taxes ne sera pas traitée par un avocat !

Dans les offres de base, c’est généralement un « formaliste juridique » qui travaille sur le dossier. Son travail peut consister à vous accompagner par téléphone et/ou à valider votre dossier de demande de radiation. Il ne possède pas le titre d’avocat.

En revanche, dans les offres haut de gamme, c’est un avocat en droit des affaires qui traite votre demande. Il est autorisé à vous expliquer sa démarche, à vous conseiller et à rédiger tous vos actes en votre nom et pour votre compte.

Les notes et avis des utilisateurs du service de fermeture en ligne

Les deux premiers critères vous permettront de prendre connaissance des caractéristiques de l’offre. Le troisième vous aidera, quant à lui, à vous faire une idée sur la portée de l’accompagnement. Mais vous devez également vous assurer de la qualité globale du service de fermeture en ligne.

Pour cela, vous n’avez pas d’autre choix que de consulter les notes laissées par les utilisateurs des différents services en ligne. Vous avez également intérêt à apprécier les commentaires et avis qu’ils ont laissés à propos du prestataire qui les a accompagnés. Analysez l’éventuelle réponse adressée aux avis négatifs afin de déterminer si la faute est imputable à la plateforme juridique ou au client…

Les tableaux comparateurs de services en ligne de fermeture d’entreprise

Pour gagner du temps dans votre démarche de comparaison et de choix, vous pouvez avoir recours à des tableaux comparatifs. Ces derniers recensent les caractéristiques principales des différentes offres. Ils permettent ainsi une comparaison objective, rapide et efficace.

Gardez toujours à l’esprit qu’il n’existe pas de solution idéale. Chaque solution est adaptée à un besoin. Pour savoir qui choisir, vous devez donc faire un point complet sur vos besoins et attentes :

  • Si vous envisagez de réduire les coûts et de payer le moins cher possible les formalités de dissolution-liquidation de votre entreprise, orientez-vous vers la plateforme la plus compétitive (si ses avis sont satisfaisants) ;
  • Si, à l’inverse, vous estimez que l’opération comporte des risques, confiez votre fermeture à un avocat en droit des affaires : vous paierez plus cher mais bénéficierez d’un accompagnement personnalisé…
Vous souhaitez fermer votre société en ligne ? Profitez des meilleurs prix : Je compare !

A lire également sur le thème des fermetures de sociétés :

Partager la publication :

Auteur de la publication :

Thibaut Clermont

Mémorialiste en expertise comptable, webmaster de Entreprises-Et-Droit et dirigeant de F.C.I.C, société d'édition de médias online sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

    Sed leo adipiscing Praesent nunc ut velit, ultricies suscipit neque. justo consequat.