Par quel professionnel se faire accompagner pour fermer son entreprise ?

Plusieurs prestataires peuvent aider un entrepreneur à fermer son entreprise. En effet, bien qu’il puisse se débrouiller seul, un chef d’entreprise a également la possibilité de se faire accompagner. Toutefois, son choix ne peut porter que sur l’un des trois professionnels suivants : un avocat, un expert-comptable ou un service juridique en ligne. Il pourra se charger d’accomplir toutes les formalités au nom et pour le compte de la société. Entreprises-et-droit vous présente toutes les caractéristiques de chaque accompagnement à la fermeture d’entreprise. L’objectif consiste à répondre à la question : qui choisir pour fermer son entreprise ?

qui choisir pour fermer son entreprise

Demander à son expert-comptable de fermer son entreprise

Lorsque l’entreprise dispose d’un expert-comptable, elle peut lui demander de procéder à sa fermeture. Pour cela, le professionnel doit exercer à titre principal une mission d’ordre comptable. En pratique, cette solution est fréquemment utilisée par les petites structures accompagnées d’un expert-comptable. Son principal avantage réside dans sa simplicité de mise en oeuvre.

Déjà en place sur le dossier, l’expert-comptable dispose des derniers comptes annuels. Il parviendra donc rapidement à comptabiliser les opérations de liquidation et facilement à établir le bilan de liquidation. Par la suite, la loi l’autorise à rédiger des actes juridiques et à effectuer toutes les formalités nécessaires pour demander la radiation de l’entreprise.

Les tarifs des prestations d’un expert-comptable se situent généralement dans la moyenne du marché. Ce professionnel coûte moins cher qu’un avocat mais plus cher qu’un service juridique en ligne.

Se faire accompagner par un avocat pour fermer son entreprise

La deuxième solution qui s’offre à un entrepreneur pour fermer son entreprise est d’avoir recours à un cabinet d’avocats. Les avocats disposent d’un monopole en matière de rédaction d’actes.

L’avocat traite généralement les dissolutions et liquidations compliquées. Il s’occupe des fermetures qui présentent des particularités et qui occasionnent des difficultés dans certains domaines (fiscaux ou sociaux par exemple).

L’avocat est le prestataire qui coûte généralement le plus cher à une entreprise. Toutefois, il propose des prestations « haut de gamme » adaptées à certaines fermetures complexes.

Utiliser un service juridique en ligne pour fermer son entreprise

C’est la dernière méthode permettant de fermer son entreprise. Elle consiste à utiliser les services proposer par une plateforme Internet, appelée une legaltech. L’entreprise doit accomplir une partie de la démarche elle-même.

Les documents sont, en général, générés de façon automatique. La procédure se veut la plus dématérialisée possible. Des guides (et éventuellement d’une assistance téléphonique) peuvent venir faciliter la tâches aux novices.

Avoir recours à un service juridique en ligne est la solution la moins coûteuse. Toutefois, cela suppose d’avoir un minimum de connaissance en la matière. L’entrepreneur doit notamment savoir établir ses comptes de liquidation et calculer son boni ou son mali. Des options sont généralement laissées au choix de l’utilisateur afin d’enrichir son offre d’accompagnement.

Synthèse des prestataires habilités à fermer une entreprise

PrestataireÉtendue du travailAvantages et inconvénients
Cabinet d’avocatsPeut se charger de tout ou partie des formalitésGénéralement coûteux
Adapté aux fermetures complexes
Expert-comptablePeut se charger de tout ou partie des formalitésPrestations assez coûteuses
Réactif pour traiter le dossier
Service en ligneNe se charge que d’une partie des formalitésSolution la moins chère
Adapté aux fermetures simples
Vous souhaitez fermer votre société en ligne ? Profitez des meilleurs prix : Je compare !

A lire également sur le thème de la fermeture d’une société :

Partager la publication :

Auteur de la publication :

Thibaut Clermont

Mémorialiste en expertise comptable, webmaster de Entreprises-Et-Droit et dirigeant de F.C.I.C, société d'édition de médias online sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

    porta. lectus Praesent vulputate, tristique accumsan id leo ipsum diam