Combien coûte la création d’une SASU ?

Créer une société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) est une opération qui produit de nombreuses conséquences et qui occasionne, au passage, plusieurs frais. Le processus de création requiert la réalisation de formalités légales. Entreprises-et-droit recense ici tous les coûts de création en répondant à la question : combien coûte la constitution d’une SASU ?

Coût des formalités légales de création d’une SASU (obligatoires)

Créer une SASU coûte, au minimum, plus de 200 €. Ces frais résultent de l’accomplissement de formalités légales obligatoires. Ils sont donc inévitables pour tout créateur de société par actions simplifiée unipersonnelle. 

En premier lieu, il convient d’avoir recours aux services d’un commissaire aux apports lorsque l’associé unique effectue des apports en nature, sauf si :

  • Les apports en nature ne dépassent pas, pris ensemble, plus de la moitié du capital social,
  • Et aucun apport en nature pris isolément ne présente une valeur de plus de 30 000 euros.

L’intervention de ce professionnel génère un coût qui dépend des caractéristiques de l’opération (importance des apports, travaux à mettre en oeuvre…).

Ensuite, il faut diffuser une publicité afin de prévenir toute personne intéressée de la création d’une société commerciale. C’est ce que l’on appelle une annonce légale. La diffusion s’effectue dans un journal d’annonces légales (JAL). Le coût oscille entre 100 euros et 200 euros.

Enfin, il est nécessaire de déposer au centre de formalités des entreprises (CFE) une demande d’immatriculation. Son coût avoisine les 40 euros. Au passage, le représentant légale doit établir le registre des bénéficiaires effectifs (RBE – coût : 25 euros).

Formalités légales obligatoiresTarifs TTC
Demande d’immatriculation (greffe du tribunal de commerce ou CFE)Environ 40 €
Publication d’une annonce légale de création (journal d’annonces légales)Environ 150 €
Déclaration des bénéficiaires effectifs (greffe du tribunal de commerce)Environ 25 €
Évaluation des apports en nature (commissaire aux apports)Variable

Autres coûts de création d’une SASU (facultatifs)

La création d’une SASU peut engendrer une multitude de coûts annexes. Certains frais peuvent d’ailleurs être prépondérants, c’est-à-dire dépasser ceux qui résultent de l’accomplissement des formalités de constitution d’une SASU.

Il s’agit, par exemple, du coût d’un accompagnement à la création d’entreprise. Une personne souhaitant créer une SASU dispose, en effet, de deux possibilités :

  • Soit il s’occupe lui-même de la création de sa structure (il rédige les statuts, publie une annonce légale, constitue le dossier et déposer la demande d’immatriculation au CFE) ;
  • Soit il confie, en tout ou partie, à un tiers le soin de faire (c’est ce dernier qui s’occupera des formalités, en fonction de ce que le créateur choisit de déléguer).

Plusieurs professionnels peuvent effectuer un tel accompagnement : expert-comptable, avocat… Des plateformes juridiques en lignes permettent également de générer les documents requis pour créer une SASU et les envoyer au greffe directement. Ces dernières proposent différentes formules dont les moins chères démarrent à 140 euros hors taxes.

Enfin, voici une liste (non exhaustive), des frais pouvant être rencontrés par le créateur d’une SASU :

  • Dépôt de marque ou de brevet,
  • Suivi d’une formation obligatoire,
  • Achat d’un fonds de commerce.

A lire également sur le thème de la création d’une SASU :

Partager la publication :

Auteur de la publication :

Thibaut Clermont

Mémorialiste en expertise comptable, webmaster de Entreprises-Et-Droit et dirigeant de F.C.I.C, société d'édition de médias online sur la création, la reprise et la gestion d'entreprise.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

    ut sem, Lorem Nullam tempus Praesent eget commodo pulvinar luctus et,